Les élèves de BTS SP3S se mobilisent pour Octobre Rose

mardi 15 novembre 2016
par  Gérald Bouteillé

Le mois d’octobre est l’occasion d’une nouvelle campagne de sensibilisation pour le cancer du sein . Le cancer du sein le plus fréquent et le plus mortel chez les femmes.

A l’occasion d ’Octobre Rose, les étudiants en deuxième année de BTS SP3S au lycée Fernand et Nadia léger à Argenteuil se sont mobilisés à travers différentes actions afin d’agir pour cette cause en partenariat avec l’Atelier Santé ville d’Argenteuil,

Challenge des nœuds rose Objectif :3 000 nœuds !
Ces actions diverses ont tout d’abord débuté par la participation de Samantha, Andréa et Pauline au challenge des nœuds roses représentant le symbole de la lutte contre le cancer du sein.
Ces étudiantes se sont rendues le lundi 3 octobre à l’Hôtel de ville d’Argenteuil afin de participer au lancement officiel « Octobre Rose à Argenteuil » et de remettre les nœuds préalablement confectionnés au vice président du Conseil départemental, président de la commission Action Sociale Santé, adjoint au maire d’Argenteuil, Monsieur Philippe Métézeau . A cette occasion elles ont reçu une récompense : un panier garni de gourmandises .

Formation habitant Relais.
Le mercredi 28 septembre, Robin et Anaïs ont suivi une information complète et ont été initiés aux outils d’animation afin de relayer les messages de prévention sur le cancer du sein . Cette formation d’habitants relais a été organisée par la Ligue contre le cancer du sein et Prévention santé Val-d’Oise .
Un habitant relai est une personne qui a suivi une formation et qui pourra donc transmettre un message préventif auprès de la population concernée c’est a dire les femmes âgées de 50 ans à 74 ans.
Robin et Anaïs ont formé par la suite les étudiants de la classe à cette cause.
Ainsi, Rianne, Léa et Gloria ont tenu un stand d’information, le jeudi 13 octobre au matin au marché Joliot Curie à Argenteuil. L’objectif étant de faire passer un message de prévention aux habitants et ainsi les sensibiliser au dépistage organisé. De plus, il fallait les informer sur les facteurs de risques et, le cas échéant, les convaincre d’adopter un meilleur comportement . Les étudiantes ont fait remplir de nombreux questionnaires qui feront l’objet d’une analyse au profit de la ligue contre le cancer.


Portfolio

JPEG - 1.9 Mo

Navigation

Articles de la rubrique