Inauguration 1ère tranche restructuration du Lycée F et N Léger

(actualisé le )

Article de l’actu.fr

Val-d’Oise. Valérie Pécresse fait sa rentrée à Argenteuil au lycée Fernand-et-Nadia-Léger

Le lycée a bénéficié du plan pluriannuel d’investissement (5 milliards d’€ sur 10 ans) lancé par la Région en 2017. La seconde tranche sera livrée en 2022.

Après un week-end à Brive-la-Gaillarde pour rassembler les troupes de son mouvement politique Libres !, Valérie Pécresse, la présidente de la Région Île-de-France est venue faire la rentrée scolaire à Argenteuil chez son ami Georges Mothron.

L’occasion pour elle de découvrir que les aieux du maire d’Argenteuil étaient des vignerons et qu’ils exploitaient des vignes… sur le terrain du lycée Fernand-et-Nadia-Léger. Une anecdote narrée par le maire qui a raconté que dans ses années de jeunesse, septembre était pour lui la période des vendanges.

Mais ce 2 septembre 2019, il est venu inaugurer la première tranche de travaux (livrée il y a un an) du lycée Fernand-et-Nadia-Léger, au Val-d’Argent Nord.

Avec Valérie Pécresse, ils ont posé la première pierre de la seconde tranche, qui démarre en 2020 et sera livrée en 2022.

C’est une nouvelle ère pour ce lycée ! », s’est félicité Georges Mothron.

Livré il y a un an, un bâtiment neuf accueille désormais le pôle technologique, services et production. L’occasion de découvrir que ces futurs bacheliers travaillent dans de meilleures conditions, pour apprendre la coiffure, l’esthétique, les métiers de la restauration ou les services à la personne.

Djamila Soufi, proviseure très investie (elle vient juste de quitter ce poste) est visiblement très satisfaite.

Elle souligne que depuis que le lycée est devenu polyvalent, en accueillant des filières scientifiques et techniques, cela a permis « d’installer une vraie mixité. On a besoin de ce vivre ensemble ».
« Donner la vocation »

S’il demeure, disent certains, quelques problèmes de températures dans les classes, ce « magnifique bâtiment » a pu être construit sans gêner la vie lycéenne.

Si on peut donner à des élèves la vocation, l’envie, on aura réussi notre mission », a lancé le nouveau proviseur, Joël Planté.

On ne travaille que dans des locaux adaptés », a abondé l’inspecteur académique, Hervé Cosnard.

« Vous avez un outil fantastique, un bâtiment parfaitement insonorisé », s’est réjouie Valérie Pécresse.

Ce chantier fait partie du plan pluriannuel d’investissement de 5 milliards d’euros sur dix ans lancé par la Région en 2017 pour les lycées. Valérie Pécresse a mis en avant la question du numérique.

Chaque élève s’est ainsi vu remettre une tablette gratuitement pendant trois ans.

Chaque élève en a la responsabilité et pourra la garder après ces trois ans. Elle est dotée d’applications, comme Qioz, destinée à l’apprentissage des langues.

Ambition de Valérie Pécresse, faire de l’Île-de-France « une vraie région internationale ».
Tablettes gratuites

La livraison de ce bâtiment n’est qu’une étape.

La seconde tranche démarrera en mai 2020.

Livraison en 2022 avec la construction du bâtiment abritant les pôles enseignement général, scientifique, technologique et tertiaire.

Une architecture de l’Atelier Catherine Furet en lien avec le premier bâtiment, avec résille de métal perforée. Le bâtiment principal sera alors rasé et fera place à un espace végétalisé.

Le lycée accueillera 1 200 élèves à terme dans 43 classes.